« En tous points, ce récit se révèle être à la hauteur du premier roman de Vincent Brault, avec autant de revirements de situations, surprenants, parfois loufoques, souvent ludiques, fantastiques à souhait. »

« On embarque, séduit par l’inventivité de l’auteur et sa maîtrise du genre. »

« Étrange et puissant roman glacial de Vincent Brault. »

« Premier roman solide, surprenant et inusité, Le cadavre de Kowalski de Vincent Brault est un récit qui joue avec les codes du genre, quelque part entre le conte d'horreur et la littérature du corps, mais du corps expiré. »

« La précision de Vincent Brault n'a d'égale que la beauté de sa poésie. »

«Un bijou... Employons le grand mot : il est rarissime de réussir du premier coup un grand livre où l'essentiel est dit sans hâte ni hachures.»

« Superbe livre sur l’absence et la perte de repère, mais aussi ode au désir et à l’amour passionnel, ce troisième roman de Vincent Brault est une proposition littéraire comme on en voit peu au Québec. »

« Ce roman fait partie de ceux qui tissent leur histoire tout en sobriété. Un voyage tout en mystère, en atmosphère et en fascination! »

« Un hypnotisant roman... à lire pour voguer entre le réel et le surnaturel, entre Montréal et le Japon. »

« Vincent Brault livre ici un ovni littéraire rafraîchissant, inventif et habilement ficelé. »